« Délinquance alimentaire »

Après « Sur les Toits » Nicolas Drolc présente sont nouveau film expérimentale « La mort se mérite » sur Serge Livrozet. Le 10 mars nous avons rempli les salle de l’ancienne école de la MJC 3 maisons pour le voir. Que dire sur un « film expérimentale » ? Un long-long métrage avec des images bizarres, les longues minutes de silence entre les phrases et une musique qui donne l’impression qu’on a 40 de fièvre. « Le film est très long, n’hésitez pas de partir » – nous encourage Nico avant de lancer le film. Le documentaire démarre et le portrait nous absorbe: la vie quotidienne d’aujourd’hui, les révoltes de hier, les pensées. Un moment certaines personnes du public s’exclament de joie et montrent qu’ils sont d’accord, comme si on était en réunion publique. Et ça fait plaisir. Il y a quelque chose de vivant dans le film qui rend le documentaire puissant et beau.

Un moment Serge Livrozet ouvre le journal du Comité d’Action des Prisonniers. Il raconte comment ils ont fondé l’association avec Foucault et deux autres prisonniers Claude Vaudez et Michel Boraley en plein révoltes dans les prisons. Les textes sont écrits en tout petit caractères sans serif et illustrés des images exclusivement en lien avec le milieu carcérale. Évidement que la mise en forme est moins importante que le contenu revendicatif et chargé de critique sociale, je dirais que c’est à ça qu’on reconnait les journaux militants.

Voilà pour petit commentaire sur la projection.  Lee film est sorti en DVD, avec une illustration et la typo qui fait penser à l’affichiste cinéma Saul Bass. Ok, je me la pète, je ne connaissait pas ce grand graphiste heureusement que je traine avec des gens cultivés. Sur ce, bonne bande-annonce !

La Mort se Mérite – bande-annonce from LES FILMS FURAX on Vimeo.